Chloé Joubert

Chloé Joubert

Photographe

SALLE DES PETITES SCULPTURES 

Exposition tout le long de la soirée

  • icons8-rédiger-un-courrier-100

CONTACTER

Titre : « Vous ne le direz pas, que je suis bonne à rien »

Chloé Joubert est une étudiante de deuxième année à Sciences Po, au campus de Reims, et est originaire de Clermont-Ferrand (63).

Elle est intervenue en juin 2018 dans un Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), autrement dit un mouroir. Elle avait de la famille dans la région du Doubs, proche de la Suisse. Le réseau hospitalier du département auquel elle avait fait la demande l’a envoyée à l’EHPAD de Mouthe, commune essentiellement connue pour la plus basse température enregistrée en France. L’ambiance de cet EHPAD est exceptionnelle précisément car il est en zone rural. La plupart des résidents se connaissent depuis l’école primaire, ont un cousin qui a marié la cousine, ou se sont au moins croisés à la messe dans leur jeunesse.  

Après trois semaines passées à leurs côtés, elle a décidé de dresser le portrait de quelques résidents. Les photos ont été prises avec un argentique, un Minolta Dynax 4 qui n’est plus commercialisé, et une pellicule Kodak 400TX noir et blanc.

Elle délivre leurs mots comme ils lui ont été dit, sans ajout ni omission, leur crue vérité. Ou la vérité qu’ils ont choisi de lui livrer - car, comme vous le devinerez sûrement, certaines histoires ont été volontairement ou inconsciemment embellies. Tous ne lui ont pas racontée la même chose ; certains parlent de leurs enfants et d’autres de leur travail, de leurs souvenirs ou de leurs regrets. C’est aussi les choses qu’ils considèrent les plus importantes, car certains souffrent de démence et tous de troubles de mémoire, donc ces éléments sont ceux auxquels ils s’accrochent.

 

Le titre provient d’une interview avec une des résidentes. Après lui avoir décrit son projet de partager son histoire avec le grand publique, la résidente sourit et dit : « vous ne le direz pas, que je suis bonne à rien. »